A la découverte de la Ville de Marrakech

Marrakech surnommée la Ville rouge, est une ville située dans le centre du Maroc, au pied des montagnes de l’Atlas. Le surnom de la ville rouge fait référence à la couleur rouge d’une grande partie de ses immeubles et ses maisons5.

La ville a été fondée en 1071 par Youssef Ibn Tachfin. Dans le passé, le Maroc était connu en Orient sous le nom de Marrakech, le nom Maroc provient lui-même de la déformation de la prononciation portugaise de Marrakech.

Voici une liste des zones touristiques les plus connues sur MARRAKECH :

  • LA MEDINA DE MARRAKECH

La Medina fût fondée en 1070 par les Almoravides et désigne la vieille ville de Marrakech. Entourée de hautes murailles percées d’innombrables portes, laissez-vous aller à flâner dans les ruelles ombragées et sinueuses de la Medina. Dans un désordre pittoresque, ce dédale de ruelles qui forment le Souk recèle les merveilles de l’artisanat marocain. On y retrouve les laines multicolores, les poteries, les babouches, les soieries et les maroquineries…

  • LE JARDIN MAJORELLE

C’est l’un des endroits les plus visités à Marrakech et au Maroc. C’est au peintre Jacques Majorelle, passionné du Maroc que nous devons ce lieu magique et encore préservé au cœur la Ville rouge.

En 1980, alors qu’il n’est que désert depuis près de 17 ans, Yves Saint Laurent et Pierre Bergé rachètent le jardin, inexploité depuis la mort de Jacques Majorelle. Les deux propriétaires sauvent ainsi cet écrin de verdure et décident alors d’habiter la villa de l’artiste. Ils redonnent alors vie au jardin comme l’aurait souhaité Jacques Majorelle. Dès lors, la flore renait et le Jardin Majorelle, discrètement apprivoisé par une horde de jardiniers, retrouve sa splendeur d’antan.

  • PLACE JEMAA EL FNA

Lieu mythique et incontournable de Marrakech, la place Jemaa el-Fna se situe au pied de la mosquée Koutoubia et est l’un des points central de Marrakech.

Ce haut-lieu du tourisme local attire chaque année plus d’un million de visiteurs venus pour assister aux spectacles des musiciens traditionnels, des danseurs, des charmeurs de serpents, des dresseurs de singes… Vous pourrez également vous installer sur l’une des nombreuses terrasses entourant la place, ou dans un échoppe de restauration locale ou vous apprécierez la typicité du Maroc.

  • Koutoubia

La mosquée Koutoubia, ou mosquée des libraires, fut débutée sous la dynastie berbère des Almoravides en 1120, mais fut profondément remaniée à partir de 1162 sous le calife Almohade Abu Yusuf Yaqub al-Mansur, et devint l’un des édifices les plus caractéristiques de ce style. Son nom vient du fait qu’elle se situait dans le souk des marchands de manuscrits.

  • Menara

Un vaste jardin planté d’oliviers aménagé sous la dynastie des Almoahades à environ 45 minutes à pied de la place Jamaa El Fna en arabe , au centre de Marrakech, au Maroc. Au cœur de ce jardin, un grand bassin au pied d’un pavillon sert de réservoir d’eau pour irriguer les cultures. C’est un endroit très paisible, à l’écart du tumulte de la ville. C’est donc un lieu privilégié pour les promenades.